Lonzu Corse à l’achat : Nos meilleurs produits

S’il y a bien une chose que l’on ne peut oublier a proposé de la Corse, c’est bien sa charcuterie. À part le paysage idyllique de l’ile bien sûr ! Quand on dit « Lonzu », cela vous dit quelque chose ? Eh bien, il s’agit d’une spécialité de la région, rivalisant ou se complétant avec les autres charcuteries comme la coppa ou le figatellu et qui envahissent les étalages des charcutiers. Découvrez dans ce dossier de plus amples informations concernant le lonzu et apprenez à le déguster grâce à nos suggestions de recette.

Qu’est-ce que le lonzu et comment le préparer ?

Un vrai emblème de la Corse, le lonzu est une charcuterie fabriquée à partir de filet de cochon. Pour préparer le lonzu, il faut commencer par saler les filets de porc et placer le mélange au frais pendant 5 à 6 jours. Après ce délai, lavez les viandes avec de l’eau, rincez ensuite avec du vin et assaisonnez après. Placez les morceaux dans un boyau et ficelez le tout avec une cordelette pour saucisse.

Le lonzu se distingue grâce à sa méthode de conservation assez classique et traditionnelle. Effectivement, le procédé se fait de manière simple, il faut placer le lonzu en dessus d’un feu de bois de hêtre ou d’un feu de cheminée pour effectuer le fumage. Une fois suspendu, celui-ci aspire la fumée et durcit au fur et à mesure. Et ce n’est que la première étape, car le lonzu passe ensuite en séchage et affinage pendant une durée de 4 mois minimum.

Ce qui est agréable avec le lonzu, c’est bien sa composition plutôt maigre et sa texture onctueuse une fois dans la bouche, ce qui le rend très apprécié par les habitants locaux que par les touristes d’ailleurs. Il se conserve très longtemps, et tout comme le vin, avec le temps, il devient meilleur.

Comment déguster le lonzu ?

Le lonzu est tout aussi meilleur cuit que cru. En termes de recette, il existe plusieurs moyens de savourer le lonzu, cela dépend juste de l’occasion. En hiver comme en été, il peut intégrer les assiettes de charcuteries classiques que l’on déguste au moment de l’apéritif accompagné de la coppa, des saucisses et du prisuttu. Il ne reste plus qu’à choisir un bon vin et c’est parti pour le bonheur des papilles ! Au printemps, le lonzu se consomme comme hors d’œuvre et est présenté en tranches très fines. Sachez que cette charcuterie corse convient à toute occasion et peut accompagner n’importe quel plat.

Pour vos repas en famille, les piques niques, nous vous conseillons de choisir une recette de lonzu à la poêle. Pour cela, rien de plus simple. Il suffit de le sauter avec un filet d’huile d’olive pendant 5 minutes. Vous pouvez ensuite le servir avec différents aliments à votre guise. Afin de vous donner un fil d’idées, voici nos suggestions : lonzu en omelette aux fines herbes, pattes au lonzu ou encore tranches de lonzu et tome de chèvre.